Référence ouvrage : Observer et s’adapter au visiteur - L’habit ne fait pas le moine : page xx

 

Même si votre connaissance du métier vous permet de déceler d’avance qu’un produit ne sera pas disponible ou n’ira pas à un client, vous devez rester professionnels et vous exprimer avec décence.

 

  • S’il n’y a pas de solution, vous exprimerez votre regret de ne pas pouvoir servir votre client. Vous restez poli et avenant. Vous limiterez ainsi l’image négative donnée au client. C’est non négligeable quand on connaît le poids grandissant de la recommandation et les proportions néfastes que peuvent engendrer l’insatisfaction ou la déconvenue d’un client.

     

  • S’il y a une solution, alors vous n’avez pas d’excuse. En cherchant la ou les solutions pour votre client, sachez que vous serez dans la plupart des cas récompensé. C’est sur cet engagement que vous ferez la différence entre être un excellent, un bon ou un simple vendeur.