Définition : La programmation neuro-linguistique (PNL) intègre trois composantes fondamentales de l’expérience humaine : la neurologie, le langage et la programmation. La PNL décrit comment les interactions entre la pensée (neuro) et le langage (linguistique) organisent le fonctionnement de notre corps et de nos comportements (programmation) et les résultats que nous obtenons. (*) 

La PNL est l’étude de l’expérience humaine et en particulier des modèles (cartes) du monde des individus. (Institut Repère (**))

La carte du monde est personnelle et subjective :

PNL-monvendeurceheros.fr



L’alignement 
: désigne de manière générale l’ajustement d’éléments les uns par rapport aux autres à partir d’une même « ligne » de référence. Pour la PNL, aligner, c’est mettre en cohérence les différentes composantes de l’expérience humaine. Par exemple, aligner des comportements sur des valeurs. Dans un système efficace, les actions et les résultats obtenus par des individus dans un environnement sont alignés avec des stratégies et une vision. Ces objectifs sont également alignés par rapport à la culture de l’environnement. Il y a donc un alignement interne avec une vision et un alignement externe avec la communauté dans laquelle la personne cherche à obtenir un résultat. (Institut Repère)

La calibration : processus d’observation des comportements conscients et inconscients d’une personne au cours d’une interaction.


l'alignement et calibration - monvendeursceheros.fr

 

Synchronisation : processus d’adaptation de notre comportement à celui de notre interlocuteur (différence avec l’imitation). Ajuster sa posture sur :

  • le corps de son interlocuteur ; 
  • le visage ;
  • les yeux ; 
  • la respiration ; 
  • les mouvements, la gestuelle ; 
  • les caractéristiques vocales.


L’ancrage
est un processus simple et naturel qui consiste à associer un état interne (émotion, ressenti) à un stimulus externe dans un contexte et un environnement donné. Il est ainsi possible de réaccéder rapidement à une réponse. Pour Pavlov (***), « tout stimulus produit toujours la même réponse ». 


(*) Robert B. Dilts, Leadership visionnaire : Outils et compétences pour réussir le changement par la PNL,De Boeck, 2009. 

(**) www.institut-repere.com

(***) Ivan Petrovitch Pavlov (1849-1936), physiologiste et médecin russe qui a mis en évidence le réflexe conditionné.